Les Américains aiment le sucre bien plus que tout autre aliment.
Ils ont consommé environ 11 millions de tonnes de sucre l’année dernière. Cela équivaut à 80 kilos par personne (1). Les enfants aux Etats-Unis en mangent environ 32 cuillères à café par jour (2).
« Arrêtez de manger cela immédiatement », préviennent des chercheurs sur le cancer

Les Français en consomment 35 kilos par personne et par an et les Canadiens 40 kilos.

Le sucre est lié à tout un manuel médical de maladies… l’insomnie, la perte de cheveux, l’obésité, les allergies, le trouble bipolaire, l’hypertension, les maladies cardiaques et bien sûr, le diabète.

Et pourtant, beaucoup de personnes le considèrent toujours comme une gourmandise sans danger.

Mais de nouvelles recherches relancent l’urgence de la guerre contre le sucre. Des scientifiques ont découvert le pire fléau du sucre …. Il alimente la propagation du cancer, en particulier le cancer du sein (3).

Et le retirer de votre alimentation peut réellement inverser la croissance du cancer.

Le sucre: un carburant puissant du cancer

Des chercheurs du Centre du Cancer M.D. Anderson au Texas ont trouvé que le sucre a la capacité de transformer des cancers localisés et non menaçants en tumeurs malignes mortelles qui se propagent dans tout le corps.

« La majorité des patients atteints de cancer ne meurent pas de leur tumeur primaire », a déclaré le chercheur Lorenzo Cohen, qui a travaillé sur l’étude. « Ils meurent de la maladie métastasique » (4).

Les résultats aident à expliquer ce que les oncologues ont remarqué depuis des années… Les patients qui mangent des aliments sucrés sont plus susceptibles d’avoir un cancer avancé (5).

Les chercheurs ont utilisé des souris pour leur étude. Mais ils ont mis au point une procédure imitant les habitudes alimentaires humaines. Ils ont nourri des souris avec des doses de sucre équivalentes en proportion au régime alimentaire américain typique. Et ils ont utilisé des souris génétiquement prédisposées au cancer du sein, de la même manière que de nombreuses femmes actuellement. Les résultats sont alarmants. Au bout de 6 mois, 50 % des souris avaient un cancer du sein.

Le sucre de table ordinaire, ou le saccharose, est en fait composé de deux sucres : le glucose et le fructose. L’étude a trouvé que le fructose provoquait des tumeurs qui se développaient plus largement et plus rapidement que le glucose.

Le fructose est principalement traité par le foie, le glucose, par le pancréas et d’autres organes. Ces deux systèmes différents de traitement pourraient expliquer  les résultats de la recherche.

Bien sûr, les industries du sucre ont attaqué l’étude. Ils ont fait remarquer que le fructose se trouve naturellement dans les fruits. Les chercheurs ont riposté qu’un peu de fructose est nécessaire pour le corps. Mais les Américains en mangent beaucoup plus qu’il ne pourraient jamais en ingérer en mangeant des fruits.


Et les fruits contiennent des fibres ainsi que d’autres composants sains mélangés au fructose. Les boissons sucrées, première source de sucre de l’alimentation américaine, ne fournissent aucune nutrition.

Le sucre est si fortement associé au cancer que les médecins l’utilisent pour détecter le cancer dans votre corps !

Le TEP (tomographie par émission positive) est couramment utilisé pour détecter le cancer dans votre corps. Les médecins vous injectent du glucose radioactif avant le scanner. Les cellules cancéreuses affamées absorbent le sucre plus rapidement que les cellules saines. L’analyse du scanner en montre la concentration. (6)

Passer à un édulcorant artificiel ne vous met pas à l’abri non plus.

« Equal » (aspartame), « Splenda » (sucralose) et « Sweet’N Low » (saccharine) sont tous dangereux pour la santé. Ces édulcorants sont liés à des maux de tête, des étourdissements, des nausées, des pertes de mémoire, la dépression et même le cancer. (7)

Trois édulcorants naturels sains

Ils existe des alternatives au sucre qui ne présentent pas de risques majeurs pour la santé:

Miel brut: Assurez-vous qu’il ne soit pas traité: le miel raffiné peut être aussi mauvais que le sucre. Recherchez du miel brut 100% bio. Plus le miel est foncé, plus il contient de nutriments et de saveur. Il offre également des antibactériens, des antifongiques, antiseptiques, et des propriétés antioxydantes.

Mélasse noire: Ne confondez pas avec la mélasse ordinaire. La mélasse noire est un sous-produit de la canne à sucre. Elle contient des minéraux bons pour la santé tels que le fer, le magnésium et le calcium et la vitamine B6 qui ne sont pas traités. Elle n’inonde pas votre corps de sucre. Le sucre est libéré lentement. Faites attention au sucre de canne roux non bio: il s’agit généralement d’un sucre blanc recoloré avec du caramel.

Stevia: Cette substance naturelle à faible teneur en calories est faite à partir des feuilles d’une plante originaire d’Amérique du Sud. Elle a un goût très sucré et vous n’avez donc pas besoin d’en mettre beaucoup. Son index glycémique est nul: donc, il n’a aucun effet sur votre glycémie. Certaines études ont montré qu’à doses extrêmement élevées, elle peut perturber le foie, la fertilité et votre métabolisme. Assurez-vous d’utiliser des variétés biologiques.

Maintenant, vous pouvez satisfaire votre envie de goût sucré sans risquer le cancer.

Mais il y a autre chose que vous devez savoir sur la recherche sur le cancer… Un petit groupe de médecins holistiques faisaient discrètement des percées dans le domaine du cancer.

Puis, quand leurs thérapies ont commencé à paraître, quelque chose de terrible à commencé à se produire… Ces médecins ont commencé à disparaître.

Références:
1 www.statista.com
2 www.mindbodygreen.com
3 www.nbcnews.com
4 www.ncbi.nlm.nih.gov
5 beatcancer.org
6 www.institutefornaturalhealing.com

Source: www.institutefornaturalhealing.com


SYNDROM vous propose son BlindTest Musical Multi-joueurs 100% Gratuit ;)
Cliquez Ici !


Likez cet article sur Facebook

YOUR REACTION?

index.conversations