Les histoires de famille sont très souvent complexes et difficiles surtout entre belle mère. Parmi elles, MOI, mais certaines plus que d’autres demandent des efforts de part et d’autre afin de vivre en paix.

Ma belle et moi >>>>>>>>>> réponse >>>>>>>>

Ma belle mère et moi, une histoire sans fin.

Quelques conseils pour une meilleure relation belle et bru >>>

Voici quelques conseils issus de discussions et d’expériences autour de moi qui je l’espère pourront aider les femmes à vivre harmonieusement avec leurs belles mères :

1-Souvenez-vous qu’avant de vous épouser, votre conjoint a reçu la tendresse, l’amour et la douceur d’une autre femme que vous. Et si vous aimez des qualités en votre époux, n’oubliez pas que cette femme qui est sa mère y est sûrement pour quelque chose ! La relation qui les unit est forte et ne disparaitra pas parce que vous entrez dans sa vie. S’il vous arrivait de ressentir de la jalousie, sachez que celle-ci n’a pas lieu d’être et que chacune d’entre vous a une place privilégiée dans son cœur, elle est juste différente !

2-Si parfois les remarques de belle-maman vous pèsent et vous dérangent, demandez-vous si vous les accepteriez venant de votre propre mère, si la réponse est oui alors faîtes un effort pour satisfaire belle maman tant que celle-ci ne vous demande pas de désobéir à Dieu.

3-Belle maman peut parfois vous infantiliser et cela vous agace. Vous vous sentez femme et épouse mais elle ne vous met pas au même pied d’égalité qu’elle. Quoi que vous fassiez, vous restez pour elle, la femme de son fils et vous n’avez pas assez d’expériences dans la vie pour arriver à sa hauteur. Prenez ses conseils tant que ceux-ci sont bons et fondés. Sinon, soyez diplomate et ne lui tenez pas tête. Vous pouvez dire oui sur quelques points pour ensuite faire ce qui vous semble bon dans votre foyer.

4-Voir le sourire de votre mère lorsque vous lui rendez service ou lorsque vous lui offrez un cadeau, vous remplit de bonheur ? Apprenez à le faire naturellement pour belle-maman, votre époux et elle vous en seront très certainement reconnaissants.

5-Vous avez votre propre conception de l’éducation des enfants et votre belle-mère a la sienne. Si vous êtes en désaccord, discutez et expliquez lui les raisons pour lesquelles vous n’êtes pas d’accord. Il faudra ici aussi faire preuve de diplomatie. Si le sujet n’est pas très important, apprenez à faire plaisir à belle-maman en suivant son conseil. Si par contre, cela va à l’encontre de vos convictions et qu’en suivant son avis, vous pensez faire du mal à vos enfants, ne vous y pliez pas. Et si la discussion avec elle ne suffit pas, vous pouvez demander à Mr. d’intervenir avec douceur et bonté auprès de sa mère pour avoir le dernier mot.

6-Apprenez à laisser passer des remarques ou petits gestes sans importance, ne prenez pas trop à cœur tout ce que peut dire ou faire belle-maman. Dans les relations de famille, souvenez-vous que le diable est présent et qu’il fera tout pour semer la zizanie. Ne lui laissez aucune chance !

7-Ne rapportez pas la moindre de vos vexations à votre époux. Cela pourrait l’agacer. Apprenez à régler seule vos différends avec belle-maman par le dialogue et la discussion.

8-Si les choses ne se passent pas bien malgré tous vos efforts, si belle-maman vous fait volontairement du mal et que la situation devient invivable, écourtez les visites chez elle mais ne rompez pas les liens. Expliquez à votre époux que vous préférez prendre un peu de distance pour que les choses se passent mieux et encouragez-le à continuer ses visites sans vous.

9-Le dernier conseil que je ferai sera pour les époux ! Si Dieu, exalté soit Son nom, vous recommande la bonté envers vos mères, Il vous demande aussi d’être juste. Laissez votre épouse régler ses différends avec votre mère et évitezde vous interposer au risque de blesser l’une ou l’autre tant que le sujet n’est pas important. Mais, si le désaccord touche des points essentiels de votre vie conjugale ou parentale, sachez intervenir pour calmer les choses. Et si malgré tous les efforts de votre épouse, vous voyez des comportements injustes et volontairement méchants envers elle, sachez dire que vous n’êtes pas d’accord ! Être bon et aimable envers ses parents, ne veut pas dire accepter l’injustice et rester sans rien faire. Votre épouse doit faire des efforts pour que les choses se passent bien mais il ne lui est pas demandé de tout accepter sans rien dire. Si elle est traitée sans aucune considération par votre famille et n’a plus aucun soutien de votre part, il se peut qu’à la longue, elle se fatigue et que votre relation en soit profondément touchée !



SYNDROM vous propose son BlindTest Musical Multi-joueurs 100% Gratuit ;)
Cliquez Ici !


Likez cet article sur Facebook

YOUR REACTION?

index.conversations